Liposome simple en 3D avec Blender

Publié le 17 juillet 2015

Il est rela­ti­ve­ment simple de créer un lipo­some en 3D avec Blender. Il suffit de créer des faces haxa­go­na­les à partir d’une ico­sphère et de les extru­der vers l’exté­rieur.

Procédure générale

  1. Créer une icosphère avec une subdivision de 4.
  2. Ajouter un modifer subsurf de 1 et l’appliquer.
  3. Ensuite, il suffit d’effacer les points qui sont en trop avec l’option dissolve en appuyant sur la touche x (pour effacer).
  4. Pour sélectionner facilement les points, utilisez la fonction Amount of Adjacent Faces dans le menu de sélection après avoir sélectionné un point à effacer qui se trouve dans tous les hexagones.
  5. Enfin, il suffit de sélectionner toutes les faces, extruder vers l’extérieur (touche e) et ajouter un modifer subsurf de 2.

Vous devriez obte­nir la forme sui­vante :

Avec le sys­tème de par­ti­cule de Blender, il est pos­si­ble de dupli­quer des objets sur les faces du lipo­some, pour repré­sen­ter des molé­cu­les gref­fées. Par exem­ple, il est commun d’ajou­ter des molé­cu­les de PEG (une molé­cule linéaire qui sert d’espa­ceur) afin d’aug­men­ter la sta­bi­lité des nano­par­ti­cu­les :

Il est aussi pos­si­ble d’ajou­ter des molé­cu­les plus com­plexes comme quel­ques anti­corps gref­fés aux PEG :

À quoi sert le liposome ?

Le lipo­some peut être uti­lisé pour livrer des médi­ca­ments à l’inté­rieur des cel­lu­les. En lui gref­fant des molé­cu­les comme des anti­corps, il est pos­si­ble de cibler spé­ci­fi­que­ment un type cel­lu­laire via ses récep­teurs de sur­face. En neu­ros­cience, le récep­teur de la trans­fer­rine est l’un des récep­teurs qui a le poten­tiel de trans­por­ter des médi­ca­ments au cer­veau en pas­sant par les cel­lu­les endo­thé­lia­les des vais­seaux san­guins qui for­ment la bar­rière hémato-encé­pha­li­que. Le méca­nisme res­pon­sa­ble de l’entrée des lipo­so­mes ciblant un récep­teur d’une cel­lule est géné­ra­le­ment l’endo­cy­tose.

Répondre à cet article